Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le chiendent du faussaire... [début yaoi]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dietrich Kalkey
Gérant du Leprechaun's Crypt / Faussaire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 36
Date d'inscription : 18/09/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bi
Maître de: Personne
Soumis par:

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Mar 27 Oct - 16:33

Dietrich regarda le petit nezumi sortir tout son bordel. Quel associé efficace. Entre la fabrication de gri-gris et la fauche de papelards officiels, il réduisait le travail de Dietrich de moitié. Le travail chiant, s'entend. Parce que la falsification de documents ça restait quand même son cheval de bataille numéro un et son plus grand plaisir. Même si un plaisir plus ou moins équivalent l'attendait dans l'arrière boutique, tout à son contentement d'être attaché.

Ses yeux brillèrent quand le nezumi lui montra ce qu'il avait ramené. Déjà la monnaie ancienne, ça c'était trèèès très bien. Une valeur sûre dans cette boutique. Y avait toujours des pigeons pour acheter beaucoup plus cher de la mitraille sans valeur, pourvu que le vendeur leur assure que c'était hors de prix.

"T'es fabuleux!" lui dit Dietrich en lui frôlant les moustaches de l'index, comme s'il jouait d'une guitare aux cordes libres.

C'était un geste d'affection, pour lui. Comme Rip avait souvent son chapeau sur la tête il ne lui restait pas grand chose à gratouiller en signe de reconnaissance...

"Tu me facilites presqu'un peu trop le travail." dit-il avec un petit rire.

Il entendit l'humain gémir de l'autre côté du rideau et regarda la porte d'entrée. Le magasin était vide pour le moment. Il pourrait retourner à ses petites affaires tranquillou.

"Tu... T'occupes du magasin et moi de... Ce petit impertinent. Chacun sur son occupation et s'occupe pas de l'autre, vu?"dit-il en retournant dans l'arrière boutique.

A eux deux maintenant. L'aphrodisiaque avait des effets vraiment rapide. Ca pouvait sans doute aussi griller quelques connexions synaptiques chez le sujet traité, mais Dietrich s'en foutait. Quand on grillait un soumis on en achetait un autre non? Lui fournissait les produits, c'était tout. Le suivi médical, fallait voir chez le véto.
En tout cas y avait une connexion nerveuse qui elle n'était pas duuuu tout grillé, songea Dietrich en voyant la jolie bosse dans le pantalon du soumis, pantalon qui vira presqu'aussitôt. On n'allait pas étouffer le membre le plus actif de ce crétin d'humain, c'était pas correct.

_________________
~D.Kalkay, Faussaire et spécialiste de l'occulte. Vous avez des questions? Approchez, je ne mords pas... Au début!~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaddiyel
Humain
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: chui obligé de répondre ? *serre les fesses*
Maître de: sa grande gueule ?
Soumis par: Dietrich, pour le moment ?

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Mar 27 Oct - 23:25

Qu’il faisait chaud mais ça n’était pas si désagréable que ça et tout le malaise et le mal être s’étaient envolés comme par magie alors Gaddiyel restait comme ça, bien tranquille même s’il se serait bien caressé en attendant que son tortionnaire revienne… Il entendait les deux qui parlaient mais alors comme il était à des années lumières de là, ce n’était un brouhaha de paroles entremêlées qui étaient parfaitement inaudibles et incompréhensible pour le pauvre petit humain drogué et envoûté qu’il était.

Quand l’ange/démon revint, Gaddiyel sentit que l’autre venait de lui enlever le pantalon, quelle douce idée ! Il ne pu réprimé un beau gémissement rauque s’échappé de sa gorge. C’était bizarre cette drogue.

« 'ef mph pen'fi'aaa… » Souffla-t-il quand même, sa tête tournait, il voyait un peu flou, et dans sa tête c’était tout brumeux, comme un matin en Ecosse. Il serra ses cuisses, les joues rougies, les yeux difficilement ouvert alors qu’il tremblait légèrement.

Il avait juste voulu dire qu'il se sentait bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Mer 28 Oct - 12:21

Rip’pit’chik était content de lui. Dietrich semblait satisfait de sa journée. C’est vrai que la rapine et un peu de vol de précision, ca pouvait mener à bien des choses. Il se laissa complimenter, n’interrompant pas Dietrich. Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes… Du moins, pour Rip’pit’chik, car l’humain de l’arrière boutique… enfin, pour le dire sobrement, Dietrich allait agrandir le cercle de son ami…

- Moi, faire faire ce que moi devoir. Si toi, vouloir vouloir chose précise, toi, devoir devoir dire Rip’pit’chik.

Dietrich ne laissa aucun doute sur ce qu’il allait advenir de l’humain. Il précisa aussi au nezumi qu’il pouvait rester la et s’occuper des affaires au cas où un client viendrait à montrer le bout de son nez… Rip’pit’chik ne pouvait faire qu’une chose, mais, il avait une question à poser aussi…

- Moi, d’accord d’accord. Toi, prendre prendre plaisir avec humain. Mais moi, avoir avoir question. Toi, utiliser utiliser préparation Rip’pit’chik pour mettre mettre humain état pareil ?

Rip’pit’chik voulait savoir ce qu’il en était, si la décoction avait fonctionner, si c’était bien celle qu’il avait pour titiller les sens de l’humain et le mettre dans un état second…
Revenir en haut Aller en bas
Dietrich Kalkey
Gérant du Leprechaun's Crypt / Faussaire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 36
Date d'inscription : 18/09/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bi
Maître de: Personne
Soumis par:

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Jeu 29 Oct - 17:33

Dietrich s'apprétait à prendre son quatre heures quand la voix du Nezumi le rappela à la réalité un court instant. Sa décoction... Ah oui le truc qui puait. Oui effectivement il l'avais pris pour base pour en faire quelque chose d'injectable et d'un poil plus puissant. Mais sans trop modifier, il ne voulait pas jouer au petit alchimiste.

"Oui et non, je l'ai un peu modifié. On en recause quand j'ai fini, tu veux?" dit-il en tournant la tête vers la caisse.

Et maintenant... Il reporta son regard à quatre z'yeux sur son humain, son p'tit quatre heures. Dommage qu'il soit si maigrelet, il était carrément pas désagréable à regarder quand il fermait sa grande trappe.
M'enfin c'était l'histoire d'une fois, après il le noierait. Ou alors il l'enfermerait pour... Rha mais pas le temps de penser à des choses aussi triviales. Là il avait un joli p'tit trou de balle à disposition, de quoi réchauffer l'artillerie et vider les munitions. Fallait bien faire des tirs d'entraînement pour vérifier que le dispositif d'attaque restait prêt à l'emploi, hein?
Il dégraffa son pantalon et se rendit compte (visuellement cette fois) qu'effectivement il avait plus qu'envie de vérifier l'état des tuyauteries. Ce qu'il fit sans plus attendre. Il commença sa petite besogne. Ah, on lui signalait à l'oreillette que le chemin se resserrait. Qu'importe! En bon militaire il avait l'énergie nécessaire pour déblayer les routes les plus étroites, même en pleine sécheresse! Et avec ardeur, han oui!

_________________
~D.Kalkay, Faussaire et spécialiste de l'occulte. Vous avez des questions? Approchez, je ne mords pas... Au début!~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaddiyel
Humain
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: chui obligé de répondre ? *serre les fesses*
Maître de: sa grande gueule ?
Soumis par: Dietrich, pour le moment ?

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Jeu 29 Oct - 18:55

Gaddiyel était encore sous l’emprise de l’envoûtement, en plus de celui de la drogue. Il voyait son doux tortionnaire le préparer en lui découvrant toute l’artillerie… Et il fallait bien l’armer, après tout. Ses cuisses serrées furent écartées quelques peu, il pouvait sentir les mains de l’ange sur ses cuisses et ce ne fut pas tout…
Il rentrait son engin dans un chemin intérieur bien intime et bien trop peu exploré ces derniers mois, un peu, que le chemin était serré !!!

« ça fait mal… ! » Gémit quand même l’humain, malgré son envoûtement mais il ne fit que gigoter un peu avant de pousser un soupir de plaisir bien plus parlant que des paroles.

Sûrement qu’il avait quelques lésions, maintenant… Mais avec l’aphrodisiaque, l’excitation laissée à l’état sauvage pendant quelque instant, le chemin étroit en question n’allait pas traîner pour se détendre et laisser à l’infanterie mobile le loisir de bien marquer le périmètre.

Gaddiyel, les joues encore plus rouges, ferma les yeux, le corps un peu tremblant tant le plaisir était grand et étendu, tout son corps était érogène, sûrement. Il sentit même que sous l’excitation de cette mission commando qu’il laissa échapper un peu de soldats quand l’ange lui écrasa le Q-G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Mer 4 Nov - 10:47

Rip’pit’chik ignora le gémissement de l’humain, ce n’était pas son problème si le propriétaire des lieux agrandissait le cercle de ses amis… le cercle arrière, en l’occurrence. Il entendit la remarque sur son produit et fut content, si il servait comme base, c’est que son efficacité était bonne.

- Comme toi, vouloir vouloir, ange mien. Moi, tenir tenir boutique. Toi, fermer fermer porte, sinon, client entendre entendre toi faire faire chose à humain. Si lui être être peu pratique, moi, pouvoir pouvoir agrandir acces avec pouvoir mien… Mais moi, avoir avoir travail…

Finalement, Rip’pit’chik ferma la porte lui même. Mais on pouvait entendre l’humain et l’ange a travers la porte… Il faudrait insonoriser la pièce, sinon, les clients penseraient que c’était un bordel et pas un magasin de grigris…
Revenir en haut Aller en bas
Dietrich Kalkey
Gérant du Leprechaun's Crypt / Faussaire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 36
Date d'inscription : 18/09/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bi
Maître de: Personne
Soumis par:

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Mer 4 Nov - 23:55

Dietrich s'activait à grands coups de reins; ses lunettes glissèrent de sur son nez jusque sur le torse de l'humain qui n'était pas vraiment en position de protester pour cette agrandissement de son périmètre de vue. Il s'arrêta, en sueur et le souffle coupé, pour entendre son rat dire qu'il tiendrait la caisse. A la bonne heure, ça faisait partie de ses attributions.
Il s'abstint de lui répondre, l'eut-il voulu que ses poumons n'auraient pas pu tenir le rythme.
Le souffle encore court, il posa ses mains de part et d'autre du corps de l'humain malmené, et le regarda sans l'aide de ses deux yeux supplémentaires, les mèches lui tombant sur le visage, un de ses gri-gris s'agitant mollement autour de son cou, au rythme de ses précédents mouvements. Cet humain... Il avait des yeux... Particuliers, il fallait bien l'avouer.

Mu par une impulsion subite, il ôta le baillon de l'humain avant de le re-baillonner, coup de reins à l'appui, avec ses propres lèvres cette fois ci. Pourquoi, il n'en savait rien, ça lui était juste venu comme ça.
Ses lunettes tombèrent par terre avec un bruit déplaisant mais il les remarqua à peine.
Lorsqu'il détacha ses lèvres de celles de l'humain, il respirait à nouveau à grand peine, mais il s'en foutait. Il le toisa de son regard que l'absence de lunettes rendait moins moqueur et plus sérieux.
Il reprit le baillon qu'il avait chiffoné dans sa main, et le remit avec lenteur, sans lâcher l'humain des yeux. Il respirait comme s'il venait de courir un cent mètres mais... Sans avoir fait cent mètres avec ses jambes, il y avait certains habitants d'un de ses fluides corporels qui venaient de parcourir une certaine distance, lancés avec la force et la passion de celui qui n'a pas eu l'occasion de le faire depuis un moment...

_________________
~D.Kalkay, Faussaire et spécialiste de l'occulte. Vous avez des questions? Approchez, je ne mords pas... Au début!~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaddiyel
Humain
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: chui obligé de répondre ? *serre les fesses*
Maître de: sa grande gueule ?
Soumis par: Dietrich, pour le moment ?

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Jeu 5 Nov - 1:58

Comment décrire la chose ? Il avait les mains accrochées au chandelier, ça lui faisait mal d’ailleurs mais il n’y faisait vraiment pas attention... Non, il préférait ressentir ce que son corps lui procurait... Du plaisir, une chaleur qui lui irradiait tout l’être. Et il s’en échappait de tout ça des gémissements, des soupirs d’excitation, des hoquets de plaisir. Il se mordit la lèvre, persuadé qu’il était encore sous l’envoûtement de ce démon à plumes blanches et à lunettes...

Il avait des yeux vraiment... très envoûtant et Gaddiyel ne put s’empêcher de plonger son regard vitreux de plaisir à l’aphrodisiaque sur son tortionnaire. Il eut la subite envie de passer ses bras autour du cou de l’ange mais il fut rapidement bloqué, il était toujours attaché. Et puis les gri-gris autour du cou... Il connaissait même pas son prénom, il aurait aimé avoir un prénom à gémir mais il avait rien, c’était frustrant. De toute façon, il était toujours bâillonné.

Oh... Mais il lisait dans la tête de Gaddiyel ? Il était en train de le libérer et puis... il colla ses lèvres, que c’était bon, la bonne idée... Il sentit qu’il eut encore plus chaud et son corps tout entier frémis, entourant la taille de l’ange avec ses jambes tout en gémissant de manière étouffée. C’était chaud, humide tout ça... ça paraît dégueulasse quand on y a jamais gouté mais là, l’humain ne pensait plus à rien à part à avoir du plaisir. Même s’il avait encore goût du fer dans la bouche, même si son œil commençait à être violacé, il n’y pensait pas.

Un bruit soudain vint alors du sol... L’ange venait de perdre ses lunettes... Et... putain mais... Mais il était... beau comme... Un ang... Non, ça collait pas. Mais il était canon, putain. Il était vraiment beau, séduisant. Et puis l’ange lui remit le chiffon !
Non ! Pourquoi ? C’était si bien. Et puis il le regardait, Gaddiyel fit de même et ses yeux demandaient silencieusement de retirer ce chiffon pour qu’il puisse encore goûter à ses lèvres. Gaddiyel ferma les yeux fronçant les sourcils sous les assauts et il sentit que ça allait mieux, il avait moins mal, dans cette position en plus, il lui écrasait littéralement, le volume monta un peu. Ses jambes se crispèrent également alors qu’il peinait à respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Kalkey
Gérant du Leprechaun's Crypt / Faussaire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 36
Date d'inscription : 18/09/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bi
Maître de: Personne
Soumis par:

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Jeu 5 Nov - 2:21

Dietrich qui fixait d'un air absent le papillon sur le cou de l'humain reposa ses deux yeux sur lui alors que ce dernier gémissait et se cambrait. Elle aimait ça la p'tite pucelle? Il allait lui en donner. Mu par une force qui, croyait-il, l'avait quitté depuis un moment, il releva à nouveau les cuisses du soumis pour lui administrer un second service.
Il lui vira le baillon, puisque visiblement de un, y avait pas de clients, et de deux, l'humain avait besoin de s'exprimer, et Dietrich avait besoin d'autre chose que ces sons gutturaux. Et puis... il avait un peu besoin d'affection, c'était vrai. Il avait apprécié le contact avec les lèvres de ce trou du cul d'humain (insulte lancée à juste titre) et en plus pendant ce temps il la fermait. Au moins si le baillon était plus effectif, ce baillon là était agréable ET fonctionnel.
En plus mine de rien en trimant à ce rythme il aurait presque pu l'étouffer. C'eut été dommage.

Il se remit à sa besogne une fois son souffle retrouvé. Il passa les genoux de l'humain au dessus de ses épaules angéliques (non Dietrich *SBAFF*) pour bien les caler et reprendre appui sur les hanches de l'humain et recommença à le charger, TAÏAAUUUUT!

Bon sang ce que ça faisait du bien, songea-t-il en sentant le sang bourdonner à ses tempes. Il l'embrassa à nouveau, collant subitement leurs lèvres en continuant les coups de reins, trop porté par l'extase grandissante pour s'arrêter en si bon chemin.

_________________
~D.Kalkay, Faussaire et spécialiste de l'occulte. Vous avez des questions? Approchez, je ne mords pas... Au début!~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaddiyel
Humain
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: chui obligé de répondre ? *serre les fesses*
Maître de: sa grande gueule ?
Soumis par: Dietrich, pour le moment ?

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Jeu 5 Nov - 2:36

Finalement, alors qu’ils tentaient apparemment de reprendre leur souffle, l’ange décida finalement de lui retirer le chiffon... Han oui que ça allait mieux comme ça. Au moins il pouvait respirer de l’air frais et à nouveau, un beau gémissement s’échappa de ses lèvres. Iil se la mordit à nouveau, d’ailleurs, genre, elle était déjà pas assez meurtrie, genre.
Mais il avait prit le pied de l’autre en pleine poire aussi, ça aide pas. L’humain ne pouvait plus penser que l’ange était un pourri bien galbé

Et il lui leva les cuisses pour passer en mode furtif...
Ouais nan, pas vraiment, en fait. Là c’était plutôt l’offensive suicidaire, à découvert.

Il le sentit à nouveau, si vigoureux, donner un coup de rein bien placé qui tira un cri à Gaddiyel, il pouvait pas le retenir, celui là. Il sentait ses yeux s’humidifier tellement il prenait du plaisir, tournant la tête sur le côté, un léger filet de salive s’écoulait du coin de sa bouche. Comment lui résister ? Tout n’était qu’un brouillard épais dans la tête de l’humain et jamais il n’avait connu une telle expérience.

« En...core... S’il te plait... » Demanda le jeune homme, oui, oui, il était sous aphrodisiaque et ne savait plus ce qu’il disait. Mentalement il est irresponsable, bien entendu. Il y eu les lèvres, dans la foulée, que c’était bon, il s’aventura à glisser sa langue entre les lèvres de l’ange pour aller la caresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Kalkey
Gérant du Leprechaun's Crypt / Faussaire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 36
Date d'inscription : 18/09/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bi
Maître de: Personne
Soumis par:

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Jeu 5 Nov - 3:41

Dietrich frémit en sentant l'échange baveux (trop romantique) entre eux. D'ordinaire il aurait pincé le soumis pour lui apprendre à avoir des initiatives, mais là... là! Il se laissait carrément emporter et profita de la manoeuvre. Il en voulait encore, hein? Il en aurait, oh ça oui.

Dietrich se sentit partir une seconde fois dans l'intimité sombre et étroite de l'humain. Y en aurait un qui aurait du mal à marcher d'ici peu, oh oui... Il continua, accélérant ses mouvements jusqu'à ce qu'un râle rauque vienne franchir ses lèvres, qui se détachèrent juste avant la libération avec un petit "pop" qui aurait été comique s'il n'avait pas précédé un orgasme sans commune mesure pour Dietrich qui menait une vie d'ascète, depuis quelques temps.

Les mouvements faiblirent à mesure que son énergie partait avec ce même fluide cité précédemment. Il reposa ses mains de chaque côté de l'humain, laissant sa tête tomber contre son propre torse, fatigué de la tenir debout après tous ces efforts. La chaîne du gri-gri vint effleurer ses lèvres et il la saisit entre ses dents, en poussant un dernier gémissement de contentement. La vache, ça faisait du bien.
Il soupira, sans pour autant se retirer de l'humain. Il devait douiller lui avec les mains liées... Mais ça l'avait pas empêché d'en redemander, songea Dietrich, la chaîne du gri-gri toujours à la bouche, en regardant ses lunettes par terre. Bah, même pas mal, elles en avaient vu d'autre.

_________________
~D.Kalkay, Faussaire et spécialiste de l'occulte. Vous avez des questions? Approchez, je ne mords pas... Au début!~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaddiyel
Humain
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: chui obligé de répondre ? *serre les fesses*
Maître de: sa grande gueule ?
Soumis par: Dietrich, pour le moment ?

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Jeu 5 Nov - 4:05

Le baiser avait été baveux, en effet, quoi de plus normal... Baveux, humide, mouillé, trempé, inondé... tout ça, ça avait rapport avec l’eau. Mais ça ne viendrait à personne de dire d’un bisou qu’il était aqueux...
Bref. Ne nous égarons point.

Et oui, malheureusement pour Gaddiyel, les lois de la physique musculaire auraient raison de lui, d’ici quelques heures, le joli petit anneau de chair ferait la gueule et lui rappellerai douloureusement la folie qu’il a commise en cet instant.
Et il poussait ses cordes vocales en plus de ça, sur la fin, le volume était monté, c’est qu’il prenait du plaisir, le petit Gaddiyel à se faire labourer les reins par un mustang de compétition.
Du haut niveau, messieurs dames.
Pendant que rouspette est à la traîne, les chevaux eux, volent vers la victoire.
Autrement dit, l’orgasme de l’ange provoqua celui de l’humain qui se répandit allégrement entre les deux amant d’un quart d’heure, comme au speed dating.
Son anneau de chair s’était resserré, réflexe naturel, quand on jouit. Il paraissait un peu plus imposant ainsi, l’ange.

Il avait extrêmement mal aux poignets, la ceinture lui avait sûrement un peu brûlé la peau, d’ailleurs ou au moins bien irrité, comme son postérieur, d’ailleurs... Mais là, c’était pas à cause de la ceinture mais de la virilité de l’ange.
Les choses semblaient se calmer et alors que l’ange / démon était encore en lui, il sentit que son corps était parcouru de minis tremblements bref. Il cherchait l’air à tout pris, pour calmer les battements de son coeur et surtout redonner à son corps l’oxygène qu’il n’avait pas pu avoir.

Les lèvres brillantes et rouges du baiser qu’ils s’étaient échangé était teinté de rouge, le sang qui lui restait de sa rencontre avec le pied de l’ange, avant que ça ne soit autre chose. Gaddiyel voulu se redresser un peu en tirant sur ses poignets mais il n’avait plus aucune force et la douleur se fit cinglante.

« Hnn... » Gémit-il faiblement, il avait encore chaud, mais ça allait un peu mieux, quand même. C'est là qu'il plongea à nouveau son regard contemplateur dans celui de l'ange. Oh oui, il était beaucoup plus doux que tout à l'heure... Beaucoup plus et il adorait regarder l'ange taré sans ses lunettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Kalkey
Gérant du Leprechaun's Crypt / Faussaire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 36
Date d'inscription : 18/09/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bi
Maître de: Personne
Soumis par:

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Sam 7 Nov - 0:14

Toujours haletant, Dietrich se retira de l'humain, et entreprit de le détacher de ses liens. De toute façon c'était fini, il n'y avait plus aucun besoin de le garder attaché. Il le relâcha donc en posant à nouveau ses mains sur la table sur laquelle l'humain était installé. Diantre, son souffle peinait à revenir, il n'avait plus fait ce genre d'exercice depuis un moment.
Il jeta un oeil aux poignets de l'humain... Bah des soumis maltraités, les rues de Meridell en grouillaient. Il n'allait pas passer moins inaperçu qu'un autre.

Quoiqu'avec sa gueule en steak haché et le trou du cul en étoile, il passerait ptêt un poil moins inaperçu que n'importe quel autre grouillot. Bah au pire, il restait la noyade, comme il l'avait songé à la base, songea-t-il en remettant sa deuxième paire d'yeux sur son nez. Son regard se fit narquois, comme si les foyers de verre lui redonnaient son air Dietrichien tout ce qu'il y avait d'angélique (version Meridell, bien sûr).

Il fit venir par télékinésie une bouteille d'eau, le café serait pour plus tard, quand il se serait débarrassé de l'humain. Il chopa la bouteille au vol et en but la moitié d'un trait, avant de la refermer et de la jeter à l'humain, sans un mot.

_________________
~D.Kalkay, Faussaire et spécialiste de l'occulte. Vous avez des questions? Approchez, je ne mords pas... Au début!~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaddiyel
Humain
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: chui obligé de répondre ? *serre les fesses*
Maître de: sa grande gueule ?
Soumis par: Dietrich, pour le moment ?

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Sam 28 Nov - 1:54

Gaddiyel était encore bien dans les vappes et il grogna quand l’ange se retira de lui, il se sentait vraiment bizarre et fit la grimace, il ne se sentait pas très bien dans un sens... Comment avait-il pu vivre une journée pareille ? Il sursauta un peu quand il se reçu la bouteille sur le torse, il était nu, pas la peine de tout détaillé... Il prit la bouteille et la vida, sentant un peu le goût de l’ange au passage... C’était une sensation étrange mais agréable.
L’esprit encore embrumé, il se demanda ce qu’il allait devenir suite à cette aventure... ou mésaventure, dans quelques heures, tout ceci sera un horrible cauchemar qui auront raison de la chevelure du jeune humain. Après s’être enfilé le reste avec une avidité peu connue, il s’essuya les lèvres d’un revers de manche. Il était encore dans les vappes quand même, la pièce refusait de rester droite !
Et l’autre qui ne disait plus rien, le silence était un peu bizarre...
Il allait être foutu à la porte, ça n’était qu’une question de minutes et pourtant il espérait un tout petit peu que l’autre le laisse rester ici au moins pour la nuit. Mais autant espérer qu’il neige des poulets rôtis à l’estragon...
Du coup, il chercha de manière un peu hasardeuse son pantalon, parcourant le sol de ses yeux... Il avait les poignets qui le brûlaient... les douleurs commençaient à se faire légèrement naissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Kalkey
Gérant du Leprechaun's Crypt / Faussaire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 36
Date d'inscription : 18/09/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bi
Maître de: Personne
Soumis par:

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Dim 29 Nov - 20:52

Dietrich ignora royalement l'humain, en évitant de croiser son regard. Il se tourna donc vers le magasin, en écoutant ce que pouvait bien faire Rip.

Il se sentait un peu mal à l'aise. Qu'est ce qui avait bien pu lui prendre?! Comme toujours pour ce genre d'actions irraisonnées, on en meurt d'envie au premier abord, mais une fois la partie de jambe en l'air entamée, et les bourses un poil vidées on commence à se demander si on a bien fait, pour en douter fermement une fois qu'on se retire.

Il profita du silence, n'entendant que le froufroutement des vêtements de l'humain... Il allait pas tarder à brailler comme un perdu, c'était inévitable. Alors autant savourer ces bruissements presques silencieux, comme le calme avant la tempête.

"Bon..." dit-il en se retournant vers Gaddiyel sans trop savoir ce qu'il allait dire...

Et les yeux accusateurs de ce dernières lui coupèrent le sifflet.

[hj: jte laisse une chance d'échapper à la noyade :3]

_________________
~D.Kalkay, Faussaire et spécialiste de l'occulte. Vous avez des questions? Approchez, je ne mords pas... Au début!~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaddiyel
Humain
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: chui obligé de répondre ? *serre les fesses*
Maître de: sa grande gueule ?
Soumis par: Dietrich, pour le moment ?

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Lun 30 Nov - 0:56

Il avait remis son pantalon, discrètement et surtout, il s'écrasait, il n'avait pas envie de se faire remarqué alors qu'il sentait son intimité quelque peu... glissante. Sensation légèrement désagréable, il serait bien aller aux toilettes ou au moins derrière un buisson. Comme il ne voulait pas être foutu dehors à poil, il se tut au moins jusqu'à avoir remis sa chemise sur le dos et finalement, il releva les yeux sur le démon.

C'était un démon, hein ?

Bref, il avait mal aux poignets, vraiment mal mais il se taisait. Il sentit alors en lui monter la colère mais s'en voulait surtout à lui d'avoir faiblit... quoique fasse à un ange, il aurait pu se débattre hein... C'est d'ailleurs ce qu'il a fait pas vrai ? En tout cas, il ne put s'empêcher de lui lancer un regard de reproche qu'il s'empressa de baisser avant de se demander s'il ne devait pas prendre la fuite là maintenant tout de suite... il était encore dans les vappes en plus, il devait saisir l'occasion, il ne pourrait pas lui échapper...
En plus, ses yeux commençaient à s'embuer, à devenir tout humides comme ceux d'un chiot.

Un rapide coup d'oeil pas discret du tout le fit regarder encore une fois les 4'yeux de l'anges, vert... Le salaud. Et Gaddiyel ne perdit pas une seconde et partit en courant comme il put, un peu chancelant, les jambes semblables à du coton, il réussit à atteindre l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Kalkey
Gérant du Leprechaun's Crypt / Faussaire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 36
Date d'inscription : 18/09/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bi
Maître de: Personne
Soumis par:

MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   Ven 4 Déc - 0:28

Dietrich le regarda fuir, les yeux écarquillés. Mais que faire? Le poursuivre? Pour le noyer? C'était moyen ça, de lui courir derrière, lui qui n'était pas sportif... Mais s'il allait se plaindre... Quoique. Si un soumis était le souffre douleur d'un maître, ça n'avait rien de grave. Ça rentrait même complètement dans leurs prérogatives, dans une ville comme Meridell.

Il décida donc de laisser courir. Quoi d'autre? En espérant qu'il revienne... Quoique. Qu'il se pète les cordes vocales d'une manière ou d'une autre, et qu'il revienne. Il avait de jolis yeux ce petit trou du cul. Et une sensibilité toute féminine, même si sur ce dernier points, l'aide de Dietrich avait un peu forcé les choses.

Il se passa le revers de la main sur les lèvres, et appela son soumis, le vrai, l'officiel.

"Rip? T'as rien vu, rien entendu, n'est-ce pas?" lança-t-il sans bouger de l'arrière boutique.

_________________
~D.Kalkay, Faussaire et spécialiste de l'occulte. Vous avez des questions? Approchez, je ne mords pas... Au début!~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chiendent du faussaire... [début yaoi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chiendent du faussaire... [début yaoi]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: