Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour d'un long voyage.

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathénael Sanguir
Danseur(euse) à l'Extase
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 24
Date d'inscription : 22/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Dai et de tout ce qui peut se draguer.
Soumis par: Maman et Papa en colère.

MessageSujet: Retour d'un long voyage.   Mar 8 Sep - 21:20

Cela faisait 10mois que Kidô avait, fuit, oui car il avait fuit, Meridell. Il avait parcourue de grandes étendues verdoyantes, un fuckin'désert à la con tout chaud et sablonneux. Et oui, à 10km, il était tombé sur un désert inutile. 3mois, il avait mis 3mois à le traverser. Et arrivé au bout du désert de belles et vertes de vallées...C'est quoi le délire? se demanda Kidô en voyant ça. Bref, il avait voyagé loin, très loin. Et il était de retour. Il était heureux en rentrant dans la ville. Son nouveau katanas à la ceinture, grandes capes et tuniques beige, capuche cachant ses yeux et foulard cachant sa bouche. Il avançait dans les rues de la cité, rentrant chez lui, quand il vit que le magasin était fermé. Kidô, dans son intelligence , avait oublié toutes ses clefs. Il se dit que, si son frère avait fermé, ça devait être car il n'était pas là aujourd'hui. Du moins c'est ce qu'il espérait. Il décida donc de rendre visite à une ancienne amie, avec qui il avait connu quelques joyeux moments, mais juste quelques hein!
Kidô se pauma 2/3 fois dans les rues de Meridell, demandant aux gens où était telle ou telle rue. Il se faisait mal voir vêtu ainsi, mais qu'importe, il était heureux d'être revenu ici. Il avançait assez rapidement, rencontrant des nekos, des hybrides, des humains, des démons, de jolies démones rrrr et des anges aux têtes différentes, intéressantes, comiques etc.
Durant son voyage il avait apprit énormément, en dessin déjà, ensuite en invention. Il n'était plus un simple inventeur d'artifices en tout genre, on pouvait désormais le considérer comme un ingénieur, plutôt même un maitre ingénieur, car il avait si bien étudié qu'il était devenu plus que très bon dans ses domaines.
L'ange arriva alors dans la rue et chercha désespérément l'adresse, qu'il finit par trouver. Il se prit un lampadaire avant de pouvoir toquer à la porte. Il toqua donc très fort, et attendit qu'on lui ouvre. Kidô avait assez hâte de la revoir, cela lui ferait plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Sam 12 Sep - 22:12

Il était assez tard, et Rider s'apprêtait déjà à aller dormir. Fourrée dans sa chambre, elle lisait un livre à l'eau de rose. Un ange et une démone étaient au coeur de l'histoire, et leur famille respectives empêchaient l'épanouissement de leur relation. Elle jeta le livre au pied de sa table de chevet. Nul. Même pas d'action. Elle se roula en boule dans sa couette, bailla bruyamment et éteignit la lumière avant de fermer les yeux. Elle songea, en vitesse, à tous ceux qu'elle avait connu depuis qu'elle était arrivée à Meridell, véritable introspection nocturne qui retarda de beaucoup son temps d'assoupissement. Entre les dingues de l'animalerie et tous ceux qu'elle avait rencontré ailleurs… Il y avait de quoi réfléchir. Depuis qu'elle travaillait, elle se couchait et se levait tôt, menait une existence à peu près saine. À peu près, oui, car sans l'alcool, Rider ne se sentait pas vivre. Ceci expliquait les quelques beuveries, au Meridell's Drink, voire même chez elle, avec un ami qui partageait sa passion pour les bouteilles galbées et l'herbe à chat. Cela faisait des mois qu'elle ne l'avait plus vu. Des mois, aussi, que sa maladie ne montrait plus signe de vie. Elle n'avait plus de crise. Sûrement grâce au rythme de vie qu'elle avait adopté. Elle en était à ces pérégrinations médicales lorsqu'on toqua à la porte. Elle râla longuement, hurlant au fou qui osait la déranger d'attendre qu'elle vienne lui botter les fesses. La journée n'avait pas été facile, ce qui expliquait sa mauvaise humeur. Elle garda sa chemise de nuit sur le dos, les cheveux en pétard, et ouvrit la porte après l'avoir déverrouillée. Elle jeta un oeil à ce qui se trouvait sur le pas de sa porte. Puis, elle se frotta les yeux. Avant de darder un nouveau regard sur la chose enveloppée de beige qui se tenait fièrement sur le paillasson de l'entrée. Ses sens surdéveloppés ne faisaient pas l'affaire pour guérir son hypermétropie, mais une vague couleur améthyste la frappa. Sans attendre, elle bondit et passa ses bras autour de l'ange.

Tu sens bon le sable chaud ! articula-t-elle, le visage enfoui dans l'épais tissu qui protégeait Kidô, avant de voir les regards ébahis et désapprobateurs que lançaient les quelques personnes circulant dans la rue du lotissement à cet instant, clochards, prostituées et ivrognes compris.

Elle sentit quelque chose de dur -le katana, bande de pervers, et comprit qu'avec toute sa chance monumentale et son légendaire sens de l'orientation, son ami s'était lamentablement perdu.

Entre, on te regarde comme si tu venais de tuer quelqu'un… Elle le poussa dans l'entrée, et comme l'ange connaissait les règles de la maisonnée, elle ne prit pas la peine de lui rappeler que les armes devaient rester là, ainsi que son manteau, si tant fût qu'il en eût un. Elle, plutôt que d'aider son compatriote, préféra aller chercher les apéritifs dont il raffolait, habituellement, et une bouteille de vodka. Tout cela à la main, elle entra dans le salon, n'allumant qu'une lampe sur pied afin de créer une atmosphère tamisée.

Tu sais depuis combien de temps elle t'attendait ? demanda la jeune femme au mâle, désignant la bouteille qui leur faisait de l'oeil. Elle avait oublié les verres. Bah. Pas comme s'ils s'en préoccupaient. Combien de fois avaient-ils bu au goulot d'une même bouteille, ces deux-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Nathénael Sanguir
Danseur(euse) à l'Extase
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 24
Date d'inscription : 22/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Dai et de tout ce qui peut se draguer.
Soumis par: Maman et Papa en colère.

MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Dim 20 Sep - 20:17

Tout ce passa assez vite. Finalement elle n'avait pas changée, elle. Mais bon c'était bien la première fois qu'elle l'accueillait ainsi, et il fallait l'avouer, c'était on ne peut plus agréable. Le temps qu'elle fut dans ses bras il lui caressa doucement le dos et ne put laisser échapper qu'un : "Hey" étouffé. une chose n'avait vraiment pas changé, elle était toujours aussi speed. Son parfum lui rappela masse de souvenirs, malheureusement pas que des joyeux, mais de très joyeux aussi, oula je m'emmêle, pardon. Il la laissa bouger, ses mouvements à lui totalement ralenti. Il avait à peine eu le temps de poser son katana et son flingue sur une commode dans l'entrée qu'elle lui montrait déjà une bouteille. Si elle savait qu'il ne buvait plu, elle serait bien déçue. Peut être le jetterait-elle dehors. Mais bon, le Chaman lui avait expliqué qu'il ne devait plus boire. Pour quelles raisons? Elles sont encore trop philosophiques pour qu'on les expriment ici. Kidô ne dit rien, enleva sa capuche, laissant apparaitre un visage qui avait pris un coup de vieux avec deux nouveaux piercings, un la lèvre du bas et hein autre à l'arcade. Il s'étira vaguement et observa Rider.
-Eh bah, au moins rien n'a changé chez elle, elle est toujours aussi belle...,pensa Kidô.

-Euh Ri-chan il faut que tu saches...je...euh...Je ne bois plu, je ne peux plu, mon corps ne le supporterait plu.,osa lui dire Kidô en s'asseyant sur le sol, rajustant sa capuche.Tu...tu sais, nos corps ne sont plus tous jeunes, et il faut l'avouer, mon voyage m'a fait réaliser certaines choses, dont une qui est que l'alcool nous détruira totalement si on fait comme il y a 100/200ans. Peut être le sais-tu déjà mais...Je suis désolé.,dit Kidô en baissant la tête.
Oui, certaines choses avaient changées chez lui, il avait perdu une flamme, une flamme joyeuse ne brulait plu chez lui, il n'y avait plu qu'une braise qu'il fallait booster pour la refaire vivre. Mais qui pourrait y arriver, ça même Kidô ne le savait pas.

-En tout cas, saches que tu m'a énormément manquée ma...Ri-chan.,dit Kidô, relevant la tête, la regardant. Il avait hésité de lui redonner les surnoms qu'il lui donnait avant. peut-être ne devait il plus le faire, il l'avait dit lui même, ils n'avaient plu 200ans...Mais cette ange créait en lui certaines choses que seule Elise avait pu créer en lui avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Sam 26 Sep - 1:04

L'arrivée de Kidô avait complètement réveillé Rider, et ses nerfs se tendaient afin de lui permettre de tenir le coup. Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait plus pris dans ses bras de cette façon, longtemps, également, qu'elle n'avait plus entendu sa voix et vu ses yeux violines, sublimes et brillants, d'habitude. Mais aujourd'hui, il lui semblait qu'ils étaient étrangement morts, éteints. Où était-il passé, durant tout ce temps ? Il avait quitté la ville, ça, c'était sûr. À voir la façon dont il était vêtu, et l'odeur de sable chaud qu'il laissait dans son sillage, il était allé loin. Cependant, jamais l'ange n'avait osé franchir le pas de la porte de la boutique de farces et attrapes. Cela faisait des semaines qu'elle était d'ailleurs fermée, n'affichant plus de lumière, rien, cet atelier dans lequel Kidô avait pour habitude de s'isoler, elle n'avait plus pu le voir. Lorsqu'elle croisait Dorian, elle se contentait d'une simple salutation orale, sans plus. Elle n'était pas très proche de ce jumeau-là. Il fallait avouer qu'ils étaient tous les deux très attirants, mais ils ne se ressemblaient absolument pas, que ce fût physiquement ou mentalement. Là où Kidô était un vrai petit fou, Dorian restait de marbre. Elle appréciait néanmoins cette contradiction entre deux êtres aussi proches. Les mouvements lents de son invité ne la rassuraient pas, elle se demandait ce qu'il avait bu/avalé/sniffé/vu. Rayez la mention inutile.

Tu ne bois plus ? La déclaration choquait Rider. Kidô, dire ça ? Lui ? Son compagnon de beuverie ? Le type avec lequel elle réglait leurs comptes aux bouteilles de vodka, de rhum, et autres ? Pas possible ! Néamoins, son ton sincèrement désolé et son expression sérieuse achevèrent de convaincre la jeune femme. Elle posa la boisson sur la table basse, écoutant très attentivement son interlocuteur. Il avait mûri. Ce grand gamin avait mûri. Ne t'inquiète pas, soupira-t-elle, feintant l'agacement alors qu'en réalité, elle était très heureuse. Sa santé était déjà détruite, alors elle pouvait se permettre de la pourrir encore un peu, ça ne changerait plus rien, désormais. Les cachets qu'elle avalait agissaient aussi négativement sur son organisme, sur le long terme. Mais elle était heureuse que Kidô eût réalisé tout cela. Elle s'assit près de lui et lui jeta le paquet d'apéritifs qu'elle avait amené pour lui. Il pouvait au moins se permettre ça. Ses pierçings, l'un à l'arcade et l'autre à la lèvre inférieure. Elle posa un doigt sur ces petits bijoux. Elle n'avait jamais été percée, pas même aux oreilles. L'ange releva la tête. Sa Ri-chan ? Elle resta un peu perplexe, surtout perturbée par le possessif. Mais elle finit par l'enlacer. Tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Nathénael Sanguir
Danseur(euse) à l'Extase
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 24
Date d'inscription : 22/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Dai et de tout ce qui peut se draguer.
Soumis par: Maman et Papa en colère.

MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Mer 30 Sep - 23:16

Il s'attendait à tout sauf à cette réaction quand il lui avoua qu'il ne buvait plus. Il pensait qu'elle le foutrait dehors, qu'elle lui éclaterait la bouteille sur la tête, qu'elle l'hypnotiserait pour qu'il se saoul avec elle. Mais non, rien de cela, juste un étonnement qui lui fit encore plus mal en voyant son visage que si la bouteille lui éclatait le crâne. Kidô ne prenait pas de cachets, son corps était, de toute manière en piteux état. En effet, les toxines de ses farces, l'alcool, la nicotine et la weed, qu'il avait consommé ou encaissé régulièrement , l'avait détruit. Le Chaman lui avait expliqué pour ses ailles, il devait y avoir deux raisons, de un le rejet de son sang angelesque. De deux, ses farces et attrapes qui l'avaient détruit de l'intérieur, ce qui est largement possible. Il regarda le paquet d'apéro, il sourit et l'ouvrit, le versant dans un petit bol. L'ange frémit en voyant que Rider glissait ses doigts sur ses bijoux, rougissant un peu. Il allait manger un fuckin'gateau apéro, quand elle le prit contre elle, le lovant contre son corps. Le gâteau de Kidô tomba au sol, il maudit alors le câlin de sa Ri-chan, rah, dur dur de choisir entre manger et le câlin, bon finalement Kidô choisit le câlin, tout de même, c'est un homme. Son souffle glissait le long du corps de l'ange, laissant son souffle glissant de son cou, passant à sa poitrine, glissant tous le longs de son corps, comme un petit vent chaud. D'un coup il entendit la question de son amie, disons intime. Ainsi elle s'inquiétait pour lui, cela pouvait se comprendre!
-Je...Je pense que oui, ça va, dans cette ville j'étouffe un peu mais ici je suis bien.,dit Kidô, rougissant un peu.
Après avoir dit ça, Kidô se laissa tomber sur le sol, prenant Rider contre lui, lui caressant la tête doucement, laissant un petit vent chaud glisser le long de leurs corps. Il réfléchit un instant, voyait son paquet de clopes par terre, niarf, dommage pas de cigarettes maintenant. Avant il aurait été direct en érection rien qu'au contact de Rider sur lui, il n'aurait pas penser à lui caresser les cheveux, de la garder contre lui, de ne pas boire.
Il avait vraiment changé, c'était assez étrange, mais d'un côté il aimait ce changement, il avait murit, changé mentalement.
L'ex Oyada monta un peu Rider au niveau de son visage et lui déposa un fin et doux baiser sur les lèvres, sans inserrer la langue ou même glisser ses mains partout. Juste un baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour d'un long voyage.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: